Un blog un peu mode, un blog de rien, un blog de fille comme les autres quoi !, écrit par une intellectuelle en manque de superficiel !
Et résolument montréalais, le site...:-)

samedi 11 septembre 2010

Triple comparaison

Oui, je suis allée voir la vente trottoir sur la rue Ontario... OK, il y a déjà une semaine.

J'y ai même acheté une robe, que je voulais vous montrer dans ce post... Mais l'automne, qui est arrivé le lendemain, a un peu gâché mon fun. C'est qu'elle est pleine de fleurs, strapless et... tellement estivale. Je me suis dit que je vous en ferais un look du jour romain. Le décompte est lancé d'ailleurs, je pars dans 8 jours !

En terme de comparaison de vente trottoir, j'ai été servie...

Tout de suite après l'incursion dans Hochelaga-Maisonneuve, direction Plateau-Mont-Royal où la vente trottoir de l'avenue Mont-Royal battait son plein. On peut dire que Rosemont s'embourgeoise et que la rue Masson se gentrifie, comme l'a dit El Doyen, mais ça n'a ABSOLUMENT rien à voir avec Mont-Royal.

Le seul point commun entre Mont-Royal et Ontario, c'était ces étranges gougounes "strapless"...


Le principe, c'est que ça colle en dessous des pieds... Louche, non ?

Sinon, sans réelle bataille, c'est la rue Ontario qui gagne. Masson, c'est un ramassis de n'importe quoi, pas vraiment cool, avec comme seul avantage une mini-ferme qui donne envie de pleurer et des livres pas chers. Ontario, c'est de l'action, de la musique, du bungee européen (WTF ?), des franges sur des manteaux de cuirs, des gens bizarres qui ont l'air heureux, des boas (oui, vous savez, les foulards en plumes ?), des kits shorts et hoodies en cotons, des bébés et des parents trop jeunes... TOUT ÇA !

C'est incroyable. 

Mont-Royal ? Mont-Royal, c'est un peu pincé, les vêtements sont beaux, tout le monde est trop "cheké"... Et pis c'est mon monde, et ça, c'est pas toujours ce que je cherche. Mon monde à moi, souvent il me fait chier, des fois je le trouve juste drôle, la plupart du temps je m'y intègre... Bref, c'est trop pas intéressant...

J'écris pas tout le temps, mais là, j'ai envie d'écrire entre deux moments de travail. Et puis, aussi, des fois je me dis que trop de monde que je connais lit ce blog et que je dois ménager la chèvre et le chou... Mais j'ai envie d'écrire et peu importe ce qu'on pense de moi, ça me fait du bien. Alors je suis là, et je reviens en force... 

1 commentaire:

Marie a dit…

Des gougounes strapless... WTF?

- Tu es prête? On va être en retard..
- Deux minutes, il faut que je mettes mes semelles.

Euh...NOT!!!

C'est clair que côté "vie" c'est Ontario qui gagne, mais pour le côté malaisant Masson remporte la palme haut la main.