Un blog un peu mode, un blog de rien, un blog de fille comme les autres quoi !, écrit par une intellectuelle en manque de superficiel !
Et résolument montréalais, le site...:-)

lundi 25 mai 2009

De la difficulté de faire un move...

Ben non, c'est pas si simple que ça. Faire un move, peu importe pour qui et envers qui, c'est pas facile. 

Il y en a pour qui c'est plus facile que d'autres. J'ai déjà vu une amie à l'oeuvre. Pour elle, c'est simple. Un gars lui plaît, elle lui dit. Point à la ligne et fin de l'histoire. Elle accepte le résultat, qui, de toute façon, a bien plus souvent été positif que négatif.

Mais pour d'autres, c'est la chose la plus difficile à imaginer. La peur de se faire rejeter (*tousse, tousse*), ou celle de faire rire de soi... ce qui ressemble plutôt à la peur de se faire rejeter. On bloque au moment venu. On cherche le bon moment (qui peut ne jamais venir). On n'arrive pas à trouver comment, quoi dire, où. Ou même à provoquer ledit moment... 


Dans mon cas, je vous l'ai déjà dit et... c'est même un peu plus compliqué. Ou plus normal, c'est selon. Quand je ne ressens rien, que je trouve simplement la personne intéressante, c'est plutôt facile de faire un move. Mais quand il y a d'autres implications, la possibilité que j'aie mal, que je me fasse rejeter, qu'on rie de moi, que je dise les choses tout croches, je deviens une nouille. Une vraie. 

Par contre, je suis très bonne pour faire des plans pour les autres. Je suis d'ailleurs en train d'en montrer un pour Miss Au... qui a encore plus de difficulté que moi avec ces choses, puisque pour elle, approcher un "peu ou pas assez intéressant" est hors de sa façon de considérer les relations. Je sais comment faire, c'est juste que quand c'est de moi qu'il s'agit... c'est vraiment plus difficile. C'est comme ça pour tout le monde un peu, il y en a juste (comme mon amie dont je parlais plus tôt) qui n'ont pas peur de perdre la face. Ou qui n'ont pas peur du tout. Ou qui ont vraiment confiance en eux... Je sais pas trop, c'est pas mon cas !

J'ai déjà dit à Miss Au que faire un move, c'était simple. Mouin... Déclarer qu'on ressent quelque chose, ça l'est nettement moins. La différence est toute là !

8 commentaires:

LeDZ a dit…

ça me fait penser à une phrase qui me fait bien rire ces temps ci : C'est plus simple que l'on pourrait le croire, et plus compliqué qu'il n'y parait !

evelyne a dit…

Let's go cocotte! U rock! ;)

Miss Marie a dit…

@ Evelyne: Merci cocotte !

@ LeDZ : ouin... tu ris jaune ?

LeDZ a dit…

Ouais, disons le comme ça... ;p

Rozylipop a dit…

ah, moi aussi les conseils... j'suis ben bonne.. mais le faire =_=...

Et sinan l'image c'est une photo de la nouvelle-calédonie? j'ai vu ça dans une émission coréenne j'crois lol!

Miss Marie a dit…

On est pas mal tous comme ça (j'imagine... j'espère !).

Je sais pas trop pour l'image, Rozy. Mais si c'est la Nouvelle-Calédonie, j'aime encore plus ! Tu comprendras bientôt pourquoi !

M. l'Ex a dit…

Ouin... faire un "move"... lol... ok, mais QUAND!!!!!

Monsieur l'EX a dit…

Faire un "move" = déclarer se qu'on ressent (si on est sincère évidemment)

Je vois pas de différence éclairez moi!